Aménagement de combles : tout ce qu’il faut savoir

Aménagement de combles : tout ce qu’il faut savoir

Il y a de nombreux avantages à avoir des combles aménagés, notamment le gain d’espace habitable supplémentaire. Seulement, il s’agit de travaux qui ne s’improvisent pas. Découvrez alors tout ce qu’il faut savoir sur ces travaux d’aménagement de combles.

Aménagement des combles

Tous les combles ne peuvent pas être aménagés

Avant toute chose, vous devez comprendre que ce ne sont pas tous les combles qui peuvent être aménagés. En effet, on parle de combles habitables lorsque la hauteur sous plafond est suffisante pour qu’une habitation puisse être envisagée.

Généralement, cette hauteur sous plafond est de 1,80 mètre.  Il faut également que la pente de la toiture fasse un angle de 35° ou plus avec le sol. Il est également important que le plancher soit porteur. Autrement, il ne serait pas envisageable d’aménager vos combles dans l’objectif d’en faire une pièce à vivre.

Commencez par les obligations réglementaires

Une fois que vous avez la certitude que vos combles peuvent être aménagés, il est maintenant temps de procéder aux démarches administratives. En effet, il ne faut pas oublier que les travaux d’aménagement de combles doivent faire l’objet d’une déclaration auprès des collectivités locales.

Il se peut que vous ayez besoin d’obtenir une autorisation de travaux ou un permis de construire, selon la nature des travaux envisagés. L’autorisation de travaux sera suffisante si la surface crée par les combles aménagés est inférieure à 20 m².

Aménagement des combles

Au-delà de cette surface, vous devrez obtenir un permis de construire. Si vous procédez à une modification de la toiture ou des ouvertures ou si vous habitez à moins de 500 mètres d’un site historique, le permis de construire sera également requis.

Si votre commune dispose d’un Plan Local d’Urbanisme, il sera également indispensable de se référer à ce document pour voir les travaux envisageables ou non.

Que lumière soit !

Lorsque vous procédez à des aménagements de combles, n’oubliez pas d’optimiser la lumière naturelle.

En matière d’habitation, les professionnels estiment que la surface vitrée doit être équivalente à 1/6ème de la surface habitable. Il vous suffit alors d’une petite règle de trois pour comprendre combien de fenêtres de toit vous devrez encore installer dans vos combles.

Par ailleurs, n’oubliez jamais qu’une pièce bien éclairée paraît plus spacieuse. Dans le cas des combles qui sont toujours étriqués, plus il y a de la lumière naturelle, mieux c’est.

Aménagement des combles

De plus, un manque de lumière naturelle vous pousserait à installer davantage de luminaires, qui génèrent de la chaleur supplémentaire. Quand on connaît les problèmes de régulation de température qui concernent souvent les combles, l’optimisation de l’éclairage naturel semble être une évidence.

L’isolation thermique doit être une priorité

En parlant de régulation de la température, il faut savoir que l’aménagement des combles va de pair avec des travaux d’isolation thermique. En effet, il faut s’assurer que vos combles ne comportent pas de ponts thermiques : ils resteront assez chauds en hiver et assez frais en été.

Vous pourrez choisir entre l’isolation thermique par l’intérieur ou par l’extérieur, selon la configuration de vos combles. L’isolation par l’intérieur est plus facile à mettre en œuvre. Cependant, elle prend plus de place par rapport à l’isolation par l’extérieur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.